Conseils pour calmer l’hyperactivité chez les chats

Conseils pour calmer l’hyperactivité chez les chats

hyperactivité chez les chats

Les chats sont généralement des animaux très tranquilles, qui dorment la plupart du temps. Cependant, il existe des félins qui présentent un comportement hors du commun, avec un excès d’activité qui peut être considéré comme une pathologie. L’hyperactivité chez les chats peut dépendre de l’âge, de la personnalité ou bien être causée par un problème de santé qu’il faut détecter à temps.

Un chat peut également avoir des moments de folie. Il suffit juste de savoir si cet excès d’activité est normal ou s’il s’agit d’un signe d’hyperactivité. Il est important d’agir correctement pour savoir si le chat se sent bien ou pas.

Quel est le cadre de l’hyperactivité féline ?

Un chat hyperactif peut présenter tout type de conduites nerveuses. Courir d’un côté à l’autre de la maison, sauter entre les meubles, poursuivre les humains et d’autres animaux qui cohabitent avec lui, attirer l’attention par ses miaulements et des coups ou se lécher de façon compulsive.

La plupart des chats présentent ce type d’hyperactivité pour apaiser leur ennui ou bien pour libérer l’énergie cumulée. Lorsque les animaux passent trop de temps seuls à la maison, ou bien après une longue période de repos, ils ont besoin de bouger et ils peuvent le faire parfois frénétiquement.

Vous pouvez être surpris de voir votre chat passer d’un état somnolant à courir d’un seul coup comme un fou et à sauter partout dans la maison. Cette conduite est plus fréquente chez les chatons, mais les chats adultes peuvent agir ainsi plus ou moins souvent.

« Le quart d’heure de folie des chats »

« Le quart d’heure de folie des chats » fait référence à l’état de folie totale sans raison apparente du chat. Soudain, l’animal adopte une position d’attaque, il hérisse les poils de son dos et de sa queue et il commence à bouger d’un côté à l’autre en courant et en sautant.

Après quelques minutes de courses dans tous les sens, le chat retrouve le calme et il part se reposer dans son coin préféré. Que lui est-il arrivé ? Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal et la plupart des chats ont ce comportement quasiment tous les jours jusqu’à ce qu’ils deviennent adultes et « le quart d’heure de folie » continue d’exister quand ils sont plus grands, mais moins fréquemment…

À quel moment l’hyperactivité devient un problème chez les félins ?

Comme nous l’avons indiqué, l’hyperactivité chez les chats peut également être un symptôme de stress ou d’anxiété. Dans ce cas, il est absolument nécessaire de chercher de l’aide professionnelle pour détecter et traiter le problème.

Si votre chat présente une activité étrange que vous ne savez pas identifier, la première étape est de détecter un problème physique ou une maladie. Vous pouvez le faire vous-même à la maison, mais si vous ne trouvez pas de raison apparente, ne tardez pas à visiter votre vétérinaire pour procéder à une reconnaissance physique de votre animal.

Si votre chat est généralement d’humeur tranquille et il commence à adopter un comportement plus actif, avec des symptômes de perte de poids, manque d’appétit, perte de poils ou autres, il peut s’agir d’un problème de santé grave.

Traitement de l’hyperactivité chez les chats

Les chats naturellement hyperactifs et qui ne présentent aucune maladie physique ni mentale doivent être stimulés plus fréquemment. Vous avez visité votre vétérinaire et aucun signe étrange n’a été détecté ? Alors, dans ce cas, la solution est de distraire votre animal et de le faire jouer afin qu’il puisse libérer toute l’énergie cumulée dans son petit corps.

Pour le traitement de l’hyperactivité chez les chats, il y a quelques indications à suivre :

  • Consacrez-lui du temps chaque jour pour jouer avec lui afin qu’il dépense son énergie et se défoule.
  • Si le chat passe beaucoup de temps seul à la maison, cherchez des jouets amusants pour le distraire lorsque vous n’êtes pas là.
  • La compagnie d’un autre animal à la maison peut le stimuler. Le moment est peut-être venu d’adopter un nouveau membre de la famille…
  • Diffuser des phéromones félines pour l’aider à se calmer.
  • S’il s’agit d’un cas d’hyperactivité très grave, il faudra lui administrer les médicaments prescrits par le vétérinaire.

L’hyperactivité chez les chats est un comportement assez commun qui peut nous surprendre si nous ne sommes pas familiarisés avec cette conduite. Chez Sepicat, nous voulons assurer la santé physique et mentale de tous les animaux de compagnie. Pour cela, nous conseillons de créer une ambiance confortable pour réduire le stress au maximum.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *