Castration des chattes. Comment est-elle réalisée et quelles en sont les conséquences

Castration des chattes. Comment est-elle réalisée et quelles en sont les conséquences

castration des chattes

La castration des chattes est une opération de routine réalisée dans les centres vétérinaires afin de contrôler la population féline. La stérilisation est en effet la meilleure option si vous avez une chatte chez vous ou bien si vous souhaitez avoir un geste positif dans une colonie de chats errants afin d’empêcher la naissance de nouveaux chatons.

La stérilisation des chattes permet par ailleurs d’éviter des problèmes dérivés des périodes de chaleur des animaux, étant donné que les changements hormonaux et comportementaux sont facilement réglés.

Si vous avez prévu de stériliser votre chatte, découvrez en quoi consistent la castration des femelles et les soins à appliquer à l’animal pendant tout le processus.

En quoi consiste la castration des chattes

La castration des chattes consiste en une chirurgie pour extraire les ovaires et l’utérus, ou bien uniquement les ovaires pour une récupération plus rapide si la chatte va être de nouveau relâchée dans la rue.

Après avoir appliqué une anesthésie générale à l’animal, le vétérinaire rase les poils de la zone où seront réalisées les incisions. Il procèdera à l’extraction des organes reproducteurs de la chatte et recoudra ensuite. Cette intervention n’implique aucun changement de comportement chez l’animal, mais il permet d’éviter les grossesses et les épisodes de chaleur.

À quel âge faut-il opérer une chatte ?

L’âge recommandé pour la castration des chattes est à partir de 5 ou 6 mois, lorsque l’animal commence à produire des hormones sexuelles, c’est pourquoi il est important d’agir à temps pour éviter des grossesses.

Récupération de la castration chez une chatte

La castration d’une chatte est assez plus complexe que celle des mâles, c’est la raison pour laquelle nous devrons faire plus attention à l’animal les jours après l’opération.

Lorsque la chatte se réveille de l’anesthésie chez le vétérinaire, nous pouvons la ramener à la maison et appliquer chez nous les recommandations faites par le professionnel qui s’est occupé d’elle. Il est important de soulager la douleur de la chatte avec des médicaments, mais également d’éviter des infections avec un traitement antibiotique correct.

Chez les femelles, une collerette est normalement employée pendant les premiers jours, afin que l’animal ne lèche pas la zone de l’opération. La cicatrisation pourrait mettre plus de temps si nous ne contrôlons pas cet aspect. Si vous observez une inflammation, un rougissement, un saignement ou une suppuration étrange, il est important d’aller rapidement aux urgences. Si la chatte présente de la fièvre, si elle a mal ou si elle manque de force ou d’appétit, vous devrez également visiter votre vétérinaire dans les plus brefs délais.

Possibles risques associés à la castration

L’une des raisons qui nous pousse à douter du besoin de stériliser une chatte est la peur de l’opération ou les risques que cela pourrait entraîner. Il est vrai que la castration des chattes est aujourd’hui une opération très sure qui applique des techniques avancées dans le domaine vétérinaire, mais elle n’est pas totalement exempte de dangers.

Le pire qui pourrait arriver à l’animal après l’opération est une infection, mais cette situation peut être facilement résolue si nous contrôlons la chatte à la maison et si nous contactons le vétérinaire en cas d’observer des changements suspects chez l’animal.

La meilleure façon d’éviter une grossesse non désirée ou les épisodes de chaleur est bien évidemment la castration. Depuis Sepicat nous vous conseillons de bien vous renseigner sur la castration des chattes et de ne pas hésiter à le faire afin d’améliorer les conditions de vie de votre animal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *